Espace du Silence Cabrières Gard France

MEDITATION

Méthode basée sur la pleine conscience
méditation-pleine-conscience-meilleur-calme-bouddhisme-agressivité-e1518017793958.jpg

Méditation guidée pour l’assise
 

1 - Prenez conscience de la pesanteur agissant sur le corps et laissez le se détendre pendant 5 minutes.

Prenez conscience des points de contacts suivants :
 

Les parties du corps reposant sur le sol 
 

Les ischions sur le coussin, banc ou sol
 

Les mains reposant sur les cuisses 
 

La langue relâchée en contact avec le palais
 

2- Conscience du souffle
 

Observez le contact de l’air qui entre et sort des narines
 

Observez la différence de température à l’entrée ou la sortie
 

Observez le cycle respiratoire : l’inspire – la pause – l’expire – la pause
 

Observez les changements naturels des cycles respiratoires sans chercher à les changer.
 

Il ne s’agit pas de penser ou sculpter sa respiration, laissez vous respirer.

 

Vous pouvez ensuite choisir un point particulier d’attention au souffle tel que les narines ou la poitrine ou l’abdomen.

Comment se poser ?
 

Choisissons une des 4 positions (assise, allongée, debout ou marchée) utilisées pour la méditation
 

L’assise
 

La première chose à apprendre en méditation est comment être assis de manière juste.
 

Votre posture doit vous permettre de vous détendre et d’être confortable.
 

Votre posture doit vous permettre de rester vigilant.
 

Vous avez le choix d’être assis sur une chaise les pieds posés au sol, ou sur un banc, un coussin (zafu) ou le sol,

à califourchon ou en tailleur.
 

Choisissez une position qui vous convient avec les consignes suivantes :
 

1. Ajustez la position de votre bassin pour que votre dos soit relativement droit et détendu.
 

2. Détendez les épaules et les machoires.
 

3. Ajustez l’angle de la tête : votre menton légèrement baissé pour aligner les cervicales.

Observer, sans jugement aucun, les pensées qui défilent dans la tête comme des nuages dans le ciel.

Quand vous vous rendez compte que votre esprit est emporté par une pensée, ramenez-le avec douceur et patience au souffle ou  aux sensations corporelles.